Je choisis des produits en vrac ou peu emballés et évite le plastique
J’entretiens mes plantes avec un compost fait maison
Je répare plutôt que de jeter

Je répare plutôt que de jeter

300%C'est le taux d'accroissement de volume de consommation annuel par personne depuis 1960

Meubles, vêtements, chaussures, électroménager, téléphones portables, etc… On n’imagine pas la quantité d’objets du quotidien qui pourraient avoir une seconde vie ou être reconditionnés si on les réparait plutôt que de les remplacer par du neuf. Le rapport avec le réchauffement climatique et la biodiversité ?

 

Tout d’abord les matières premières utilisées obligent à exploiter des ressources comme le coton, la laine, le cuir, le bois, le pétrole et autres minerais contribuant alors à l’épuisement des gisements. L’étape de la fabrication implique des procédés qui polluent l’eau et les sols.  Ensuite vient le transport de ces marchandises et ses émissions de gaz à effet de serre. Enfin, le stockage et le recyclage, ou pire, l’enfouissement, finissent de détériorer les habitats naturels.

 

Toutes ces étapes contribuent à la surexploitation des ressources et au réchauffement climatique, c’est pourquoi il est nécessaire d’agir contre la surconsommation et la surproduction qu’elle entraîne.

 

 

J’achète moins de viande, mais de meilleure qualité
Je protège les sols grâce au paillage  et au compost

 

À la maison, en vacances, en famille, toutes les occasions sont bonnes pour agir en faveur de la biodiversité. Découvrez comment adopter les bons gestes